Contact

Max PEUFFIER

02 32 57 95 87

06 11 33 67 87

Venir nous voir
Vos coordonnées :

Adresse

Localité

Code Postal

Pays

Plan d accès

Etre informer

Souscrire

Remplissez les champs suivants pour être informé de nos actualités.
PMR

Logo Personne a mobilite reduite

Maréchal

Vidéo Maréchal

Le Maréchal ferrant en action:

 
Groupe regardant un changement de fer.
Origine :
Le terme MARÉCHAL trouve son origine dans le terme MARHSKALK, qui désignait en ancien français, un domestique qui soignait les chevaux. On retrouve ici les fonctions de soigneur/vétérinaire qui ont perdurés chez le maréchal-ferrant.
Un maréchal-ferrant nécessite une bonne aptitude physique et une bonne connaissance technique. La vocation principale du maréchal ferrant est le parage et le ferrage des pieds de chevaux. Il est aussi, dans bien des cas, un auxiliaire précieux du vétérinaire. 
Par contre, le développement de l'équitation de loisirs et de sport a provoqué un sursaut de la profession. Aujourd'hui, il y a plus de mille maréchaux en France et un diplôme est maintenant nécessaire pour s'installer dans le métier (Eh oui ! les temps changent ! avant c'était de père en fils.).
Les Outils : 

Le premier travail est d'enlever l'ancien fer. Pour cela le maréchal-ferrant utilise les tricoises, sortes de tenailles à long manche. Ensuite l'excédent de corne est enlevé avec le boutoir et le "rogne-pied", outils formés d'une lame, en s'aidant de la mailloche qui est le marteau typique du maréchal-ferrant (aussi appelé brochoir ou marteau à ferrer). Pour terminer le parage du sabot, le dessous est nettoyé avec la rainette et les côtés limés avec la râpe.
Pendant ce temps, le fer chauffait dans la forge ; il était à la bonne température lorsqu'il devenait d'un rouge soutenu. Le maréchal-ferrant l'ajuste alors sur le sabot, opération caractérisée par l'odeur de la corne brûlée. Au besoin, le fer est ajusté, puis, il est mis en place et broché avec des clous à tête carrée. Il fallait enfoncer les clous sans blesser le cheval. Les pointes des clous sont ensuite coupées et la partie restante replié dans le sabot. Un dernier coup de râpe pour la finition...
Il fallait compter environ 20 minutes par fer. Quand l'ouvrage est terminé, le maréchal-ferrant regarde toujours le cheval partir pour s'assurer que le travail est correct.

Outils de Maréchal Ferrant

 

Un tablier en cuir pour se protéger les jambes (des coups de pied, des clous),
des pinces tricoises (coupantes),
des pinces à déferrer,
un rogne-pied,
une mailloche,
un d égorgeoir,
une lime,
une râpe,
des rivets,
un marteau,
des pinces plates,
une enclume et un marteau .